Comptage par densité scientifiquement fondé du premier anniversaire des gilets jaunes français, l’acte 53 (acte LIII) et autres manifestants convergents (climat, grévistes, urgences, services publics, cheminots, syndicalistes, etc). Notre décompte est au pic de mobilisation et limité à un décompte local pour quelques villes pour lesquelles nous avons obtenu des données adéquates.

En partenariat avec Le Nombre Jaune, avec lequel nous échangeons des données, et que nous vous invitons à consulter pour un décompte à l’échelle nationale.

N’oubliez pas que le vote pour la tenue d’un référendum sur la (non-)privatisation des aéroports d’ADP est toujours en cours, toutes les instructions sur adprip.fr!


Notre méthode de comptage, rigoureuse, vérifiable et scientifique, se fonde sur le comptage par densité de Jacobs appliqué aux photographies non-aériennes selon Dillon Cariveau avec les règles de crédibilité de McPhail et McCarthy, avec un score de précision pour qualifier la marge d’erreur de chaque décompte. Notre méthode est la même que celle utilisée par les fact-checkers et historiens. Nous nous basons uniquement sur des preuves observables (photographies et vidéos assez en hauteur et en suffisante qualité et bien localisées/datées), jamais sur les chiffres d’autres observateurs, bien que nous puissions les mentionner pour donner du contexte. Nous détaillons ici notre décompte ville par ville, avec les données sources utilisées et notre méthode pour calculer chacun.

Ce décompte ne se veut pas exhaustif, mais représentatif du nombre de manifestants dans un cortège dans un lieu précis et à un moment donné. Autrement dit, c’est un instantané à minima de ce qu’on peut observer sur photo ou vidéo, et ne peut constituer un décompte exhaustif mais simplement donner un ordre d’idée de la mobilisation. Notez qu’avec Le Nombre Jaune nous sommes les seuls à fournir un comptage basé sur des données sourcées et détaillées.

Nous ne cachons pas que nous sommes engagés, et cela n’entame en rien notre soucis d’objectivité: l’objectivité s’atteint par une méthode, pas par la neutralité de ses pensées. Tout comme plus personne, et les scientifiques les premiers, ne peut plus rester neutre face aux catastrophes causées par le changement climatique, nous nous engageons afin que les méthodes scientifiques aient un impact positif sur la société.

Nous échangeons des données avec Le Nombre Jaune depuis l’Acte 11, et ceux-ci reprennent régulièrement nos décomptes pour certaines villes, principalement les gros rassemblements sur lesquels notre méthode par densité est plus adaptée.

Nos comptages se fait au pic de mobilisation (donc à une heure variable) autant que possible (selon les données qui nous parviennent), contrairement au Ministère de l’Intérieur qui fournit deux chiffres à heures fixes (14h et 18h respectivement, voir ce billet pour plus d’informations sur leur méthode). D’autre part, nous considérons les manifestations convergentes, tandis que le Ministère les exclut.

Enfin, il est à noter que nous décomptons selon les données que nous arrivons à nous procurer (images assez en hauteur pour estimer la densité, plan assez large pour estimer périmètre, lieu et heure assez précis). Si vous avez de meilleures images/vidéos, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire!

Les données (photos, vidéos) ont été soit échangées avec le collectif Le Nombre Jaune (groupe Facebook Le Nombre Jaune), soit trouvées sur Twitter (recherche avec les mots clés: #giletsjaunes ville, où ville est remplacé par la ville) soit ailleurs sur Facebook (mots clés: gilets jaunes ville live).

Nous tenons à remercier chaleureusement les auteurs des photos et vidéos que nous utilisons ici ou que nous avons considéré pour notre comptage: nous ne pourrions rien faire sans vous! Nos référents terrains prennent d’ailleurs de plus en plus de risques avec la montée de la répression policière. Observer et compter est devenue une activité risquée. De même pour les auteurs de données que nous n’avons pas pu utiliser, nous vous remercions tout autant, car toutes les photos et vidéos de foules sont utiles dans notre processus de sélection, soyez-en certains!

De plus en plus d’autres acteurs convergent avec le mouvement des gilets jaunes, aussi nos décomptes intègrent également ces acteurs qui se joignent aux cortèges des gilets jaunes (puisque, comme pour la manifestation pour le climat, il n’y a aucun moyen de différencier ces manifestants qui participent aux mêmes cortèges).

Score de précision et marge d’erreur

Depuis l’Acte XV, nous dérivons pour chaque décompte par densité un score de précision (voir ici pour plus d’infos). Nous prenons en compte ce score de précision lorsque nous choisissons le chiffre final à rapporter pour une ville (par exemple, entre un chiffre haut à précision faible, et un chiffre plus bas à précision haute, nous choisissons celui à précision haute. Lorsque la précision est moyenne pour le chiffre haut, nous pouvons rapporter les deux).

Nous avons depuis calibré plus précisément nos méthodes, en voici un brief résumé, nous écrirons tout cela plus en détail dans un futur billet:

  • analyse de sensibilité par variation des paramètres du géobalisage, ce qui donne des intervalles de décompte plutôt qu’un seul nombre. Le principe est d’abord de calculer selon les paramètres les plus plausibles, puis de varier vers le bas, afin de donner une fourchette plus basse (et nous considérons les paramètres les plus plausibles comme la fourchette haute — ce qui permet de diminuer encore le risque de sur-estimation). Cela permet de mieux quantifier et représenter l’incertitude dans les mesures et notre marge d’erreur, et nous pensons que l’interprétation est également davantage intuitive de cette façon.
  • préférence donnée aux décomptes de cortèges statiques: la méthode de comptage par densité a été construite et optimisée pour des cortèges statiques. Bien que nous l’ayons adaptée avec succès pour les cortèges mobiles, la marge d’erreur reste plus grande que pour les cortèges statiques, puisque les mouvements acroissent la possibilité de « trous », c’est-à-dire plus techniquement de variations dans la densité du cortège. Aussi, pour un même cortège, s’il y a des moments ou des données permettant de l’observer quand il est statique, ces décomptes seront préférés aux décomptes lorsqu’il est mobile.
  • la qualité des vidéos est davantage prise en compte: une vidéo HD permettra plus souvent un décompte avec une précision plus élevée qu’une vidéo de mauvaise qualité, puisque la distance de vue est alors limitée.
  • les horodatages codifiés, avec l’utilisation de « à » pour dénoter la précision lorsque nous utilisons l’horodatage d’un live Facebook — seuls lives dont l’horodatage peut être considéré fiable en général car calculé en début de live et non pas en fin d’upload — versus « vers » lorsque nous utilisons un horodatage plus imprécis comme celui de Twitter qui n’horodate que l’heure de fin d’upload; etc), dont nous écrirons les détails dans un futur billet.
  • Nous songeons à modifier le score de précision pour le séparer en 2: un pour chaque paramètre, soit un pour la densité et un pour la superficie. En attendant, nous n’ajoutons que les critères qui permettent de délimiter précisément. Par exemple, une vidéo en hauteur mais qui ne permet pas de bien observer la superficie du cortège (par exemple car le feuillage d’un arbre obstrue la vue au loin) ne recevra pas forcément le critère C5 (mais si la hauteur permet une meilleure estimation de la densité alors le critère C5 pourrait être attribué). Autre exemple: si la vidéo est filmée en hauteur puis que le vidéaste se déplace autour de la foule, le critère C5 pourrait être attribué mais pas le critère C6 si le déplacement autour de la foule n’apporte pas plus de précision par rapport au plan filmé en hauteur (C5). L’idée est que si un critère est rempli mais que cela n’aide pas pour autant à améliorer la précision sur un des paramètres, nous ne l’ajoutons pas, et le score de précision sera donc plus faible que lors de précédents décomptes similaires avec notre ancienne méthode.

Comptage ultra-précis par vision artificielle

Nous intégrons les décomptes issus du travail remarquable de Henri Deadlonexus, qui a conçu une méthode de comptage assistée par ordinateur! Cette méthode est ultra-précise, puisque fondée sur la vision artificielle (sous-domaine de l’intelligence artificielle), qui consiste à détecter automatiquement les passants.

Cette méthode est qualifiée d’ultra-précise puisqu’elle compte exactement chaque manifestants, un par un, sans aucune approximation, contrairement aux autres méthodes « humaines » comme la méthode par densité ou à vue. En effet, la machine a la possibilité de tracker/suivre un nombre quasi illimité de passants simultanément, quant le cerveau humain est limité à environ 7.

Cette méthode n’est bien entendu pas parfaite, et présente les défis usuels en vision artificielle: occlusion, plan stables, intensité lumineuse de la scène, etc. C’est pourquoi cette méthode est vérifiée manuellement par un opérateur, en l’occurrence Henri, qui vérifie que chaque manifestant est bien détecté et détecté une fois (une boite de couleur apparait sur la tête du manifestant). De cette façon, avec la vérification manuelle, il est possible d’éliminer le risque de sur-estimation. D’autre part, l’algorithme utilisé prend en compte la direction des manifestants, en différenciant la zone de détection des passants (zone d’entrée) et la zone de comptage (zone d’arrivée).

Le code couleur est le suivant:

  • Boite bleue: passant détecté, mais pas encore compté.
  • Boite verte: passant détecté et compté, car arrivé en zone de comptage.
  • Boite rose: passant rajouté manuellement car pas détecté par la machine.

Lorsque disponible, nous fournissons les vidéos de ces décomptes dans des sous-sections nommées « Décompte par vision artificielle« .

Pour plus de détails techniques, voici ce que décrit l’auteur:

Liste non exhaustive des outils:

Frameworks:
* Qt5 : https://www.qt.io/
* MXNet : https://mxnet.apache.org/
* Ubuntu 18.04 CUDA 10 : https://www.nvidia.fr/object/cuda-par…
* OpenCV4 : https://opencv.org/

Algorithmes de calculs exterieurs:
* Détection d’objets: Faster R-CNN : https://github.com/ijkguo/mx-rcnn
* Tracking: Optical Flow : https://en.wikipedia.org/wiki/Optical…

Et plus de 10000 lignes de code perso.

Comptage par ville

Paris

Avant-propos

Malgré un appel à retourner sur les Champs-Élysées, il y a eu principalement 2 cortèges de manifestants: un statique à Porte d’Italie (avant de se déplacer tardivement vers Bastille), et un partant du périphérique à Porte de Champerret, en passant par Bastille.

Donnée 1

Source:

 

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile légère à légère-moyenne, entre 0.7 personnes/m² à 1 personne/m².

Nous décomptons entre 2000 et 2900 manifestants dans le cortège Champerret à Paris vers 14h26 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Donnée 2

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile légère (1.394 m²/personne = 0.7 personnes/m²) à légère-moyenne de (1.394+0.627)/2 = 1 personne/m².

Nous décomptons entre 2700 et 3500 manifestants dans ce cortège Champerret à Paris vers 12h54 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Donnée 3

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège statique. Densité statique légère de 1 personne/m².

Nous décomptons environ 3000 manifestants dans le cortège Champerret à Paris vers 12h37 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Haute.

Donnée 4

Source:

Combiné à (même vidéaste, filmé 2 min avant):

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité légère-moyenne de 1 personne/m² (on peut voir une légère congestion avant le carrefour).

Nous décomptons environ 3500 manifestants dans ce cortège Champerret à Paris vers 13h16 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Haute.

D’autres données sont disponibles pour le cortège Champerret (en particulier les vidéos de Anonyme Citoyen sur Twitter, excellentes, merci à lui!):

* BEST: matin periph https://twitter.com/CerveauxNon/status/1195634257072398336
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911710%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911711%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911712%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911713%3000 manifestants à 12h d'après CNEWS sur Italie et Champerret
* Porte de champerret:
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911714%BEST!!! all after, from anonyme citoyen
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911715%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911716%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911717%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911718%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911719%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911720%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911721%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911722%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911723%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911724%https://twitter.com/AnonymeCitoyen/status/1195708199623634944

Donnée 5

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège statique. Densité statique légère-moyenne de 1.5 personnes/m².

Nous décomptons environ 3000 manifestants dans ce cortège Place d’Italie à Paris vers 13h38.

Critères: C1-C4, C5 (excellente image quasi-aérienne). Précision: Haute.

Donnée 6

Source: Merci à LeaWhat sur Twitter pour ces excellentes images et documentation chronologique des événements à Place d’Italie ce jour:

Géobalisage MapChecking: zone à densité statique légère-moyenne (1.5 personnes/m²), zone à densité statique très légère (0.5 personne/m²). Cortège statique.

Nous décomptons 2000 manifestants dans la zone à densité légère-moyenne + 1000 dans la zone à densité très légère, soit 3000 manifestants dans ce cortège à Place d’Italie à Paris vers 13h19 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5 (excellentes images quasi-aériennes). Précision: Haute.

Notons que ces vidéos ne montrent pas le côté gauche de la place, ce qu’on peut voir sur cette vidéo-ci, et suggère que ce décompte est sous-estimé, mais puisque nous ne pouvons synchroniser les vidéos, nous ne pouvons pas les combiner pour compléter le décompte (c’est-à-dire qu’il est possible que cette vidéo montre le même cortège s’étant déplacé à un moment sur le côté gauche, ou bien un bout du cortège que nous n’avons pas compté, mais nous ne pouvons pas savoir sans une vidéo montrant toute la place à ce moment là).

D’autre part, ce cortège à Place d’Italie, a fait l’objet d’un guet-apens: alors qu’il était déclaré et autorisé, les forces de l’ordre ont bloqué chaque entrées et sorties de la place, et à 14h, alors que le cortège était déjà formé, les organisateurs ont reçu un appel de la préfecture leur annonçant l’interdiction au dernier moment de ce rassemblement (les équipes de France Info étaient sur place et ont enregistré cette conversation dans une vidéo à 18h30 sur cet article), le préfet annonçant en parallèle aux journalistes que tous les manifestants présents sur place seraient arrêtés. Autrement dit, c’était un guet-apens. Plus d’infos sur ce fil Twitter:

D’autres données sont disponibles pour ce cortège:

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212734493756789&set=pcb.667145127147174&type=3&theater
BEST!!! https://twitter.com/LeaWhat/status/1195677895181635584 %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911729%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911730%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911731%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911732%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911733%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911734%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911735%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911736%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911737%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911738%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911739%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911740%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911741%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911742%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911743%https://twitter.com/LeaWhat/status/1195635159502114816/photo/2 %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911744%d'après les organisateurs, ils ont été nassés directement à la Place d'Italie, les bloquant de fait, en plus d'annuler la manifestation pile à ce moment là, ce qui explique la construction de barricades très rapidement. La police était déjà placée pour interpeller, c'était un guet-apens: https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/direct-gilets-jaunes-forte-mobilisation-attendue-pour-l-anniversaire-du-mouvement_3705639.html et https://twitter.com/Ludivine_Bantig/status/1195708517283434497

Sous-total

Tous les décomptes s’accordent pour chaque cortège: entre 3000 et 3500 pour le cortège Champerret, environ 3000 pour le cortège Place d’Italie vers 13h16. Soit un total de 6000 à 6500 manifestants à Paris dans ces 2 cortèges, précision: Très haute (ajout du critère C7 pour chacun des cortèges).

Pour contexte, le Ministère de l’Intérieur a décompté 4700 manifestants à Paris. Cela représente une différence et une potentielle sous-estimation de 39% par rapport à notre décompte, ce qui est exactement dans l’ordre de ce que nous et d’autres organismes de comptage avons observé au long de cette année (plus d’infos: minimisation des chiffres par le Ministère de l’Intérieur). Il y a eu également davantages de contrôles préventifs (8 861) que de manifestants d’après l’Intérieur.

Pour info, le décompte du Ministère de l’Intérieur n’avait pas été communiqué lorsque nous avons publié notre décompte ici d’abord pour Paris seul dès 17h48, puis ici le détail pour la plupart des villes (mais sans les sources et l’évaluation qualitative, ce qui est l’objet de ce billet, la mise en forme prend beaucoup de temps).

https://twitter.com/gjsciences/status/1195804186002280449

D’autres données, notamment le soir, sont disponibles:

* Les Halles, soir:
* Boulevard Sébastopol, soir: %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911746%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911747%https://twitter.com/LaMeutePhoto/status/1195764746458406912 %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911748%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911749%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911750%* Galeries Lafayette, le dimanche (lendemain):
* Autres données:
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911751%* Violences (pas forcément policières) https://twitter.com/leGneral2/status/1195720056438755333 %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911752%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911753%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911754%* Violences policières: %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911755%source, voiture lacrymo: https://twitter.com/LaMeutePhoto/status/1195759697606955010 %MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911756%journaliste blessé visage: https://twitter.com/LaMeutePhoto/status/1195741330011566080 https://twitter.com/LaMeutePhoto/status/1195749119345733632

Toulouse

Donnée 1

Source:

Combiné à:

https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195692972454612993

https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195694422547222528

Et cette vidéo qui montre l’étendue du cortège, juste avant la 1ère vidéo:

Et synchronisé à cette vidéo à 15:20 :

Et synchronisé à la fin de vidéo (à 6:23) ici:

Géobalisage MapChecking. Cortège semi-statique, semi-mobile. Densité mobile moyenne de 0.627 m²/personne (1.6 personnes/m²) à moyenne-haute de (0.627+0.384/2) = 2 personnes/m². En effet, on peut observer dans la 1ère vidéo et dans d’autres une congestion, car le cortège était statique avant et rebrousse chemin suite à rencontre avec les forces de l’ordre.

Nous décomptons entre 3647 à 4559 manifestants dans ce cortège à Toulouse vers 14h24 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5, C6. Précision: Haute.

Donnée 2

Source:

Combiné et synchronisé avec le début de la vidéo suivante:

Géobalisage MapChecking. Cortège statique. Densité statique moyenne à moyenne-haute, 2 personnes/m² à 2.5 personnes/m².

Nous décomptons entre 3526 à 4408 manifestants dans ce cortège à Toulouse vers 14h03 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5, C6. Précision: Haute.

Donnée 3

Source:

Comptage à vue: entre 3000 et 3500 manifestants.

Sous-total

Nous décomptons entre 3500 et 4500 manifestants à Toulouse entre 14h03 et 14h24, précision: Très haute (rajout du critère C7, la borne inférieure étant confirmée par les 3 données avec 2 méthodes de comptage différentes, et la borne haute avec 2 comptages par densité à 2 instants différents supportés par plusieurs vidéos).

Pour contexte, les journalistes de France 3 Occitanie ont estimé à 5000 manifestants à Toulouse, quand la préfecture n’a compté « que quelques centaines de manifestants », une erreur de comptage manifeste comme relevé par les journalistes de France Info.

https://twitter.com/gjsciences/status/1195782613044256769

Cette manifestation a fait l’objet d’un acharnement des agents de police.

https://twitter.com/gjsciences/status/1195706296013643776

D’autres données sont disponibles:

* https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195692225679757313
* https://www.facebook.com/GiletsJaunesToulouse/videos/405427417007819/UzpfSTEwOTg3MTQ3MTc6Vks6NjY3MjE3MjQzODA2NjI5/
* https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195623488461189121

* Violences policières:
https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195692972454612993
https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195694422547222528
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911761%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911762%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911763%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911764%%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911765%https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1195706464054206465
recap: https://twitter.com/gjsciences/status/1195706296013643776
Lyon idem: https://twitter.com/CKozalBrennan/status/1195696278933573632

Bordeaux

Donnée 1

Source: vidéo filmée à 13h21, curseur temps de 44:15 jusqu’à 46:23

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile très légère de 0.5 personnes/m² à légère de 1.394 m²/personne (0.7 personnes/m²).

Nous décomptons entre 3300 à 4600 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 14h05 (heure réelle).

Critères: C1-C4, C6 (vidéaste se mouvant dans la foule). Précision: Moyenne.

Donnée 2

Source: même vidéo que donnée 1, curseur temps à 54:26.

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile moyenne de 0.627 m²/personne.

Nous décomptons environ 3400 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 14h15 (heure réelle).

Critères: C1-C4, C5 (vue sur le côté). Précision: Moyenne. Difficile de voir la queue de cortège, il peut manquer un bout.

Donnée 3

Source: même vidéo que donnée 1, curseur temps à 1:02:22.

Géobalisage MapChecking. Cortège statique. Densité statique légère-moyenne de 1.5 personnes/m² (car oscillant entre des zones à densité moyenne voire élevée, et des trous).

Nous décomptons environ 4500 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 14h23 (heure réelle).

Critères: C1-C4, C6 (vidéaste se mouvant dans la foule et autour). Précision: Moyenne. La foule est ici statique et condensée sur une place, c’est le comptage le plus précis de cette série.

Donnée 4

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile moyenne de 0.627 m²/personne.

Nous décomptons environ 2887 manifestants dans ce cortège à Bordeaux (heure inconnue).

Critères: C1-C4. Précision: Faible. Difficile de voir où le cortège s’arrête en queue.

Sous-total

Les données 1 à 3 s’accordent sur un intervalle de 3400 à 4500 manifestants à Bordeaux entre 14h00 et 14h23, précision: Haute (ajout du critère C7).

D’autres données sont disponibles:

* https://twitter.com/btxvo33/status/1195710090583539713

Nantes

Donnée 1

Source:

https://twitter.com/GNantais/status/1195703291193233413

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité légère à légère-moyenne, entre 1.394 m²/personne ou 1 m²/personne + 100 manifestants comptés manuellement à vue.

Nous décomptons entre 1000 et 1300 manifestants dans ce cortège à Nantes vers 15h00 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 2

Source: filmée à 13h40 (heure Facebook Live).

Curseur temps à 19:57.

Géobalisage MapChecking.

Nous décomptons entre 1235 à 1765 dans ce cortège à Nantes à 14h00 (heure réelle depuis heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 3

Même source que donnée 2, curseur temps à 26:12.

Géobalisage MapChecking.

Nous décomptons entre 1300 à 1900 manifestants à Nantes à 14h06 (heure réelle depuis heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4, C5, C7 (similaire à donnée 2). Précision: Haute.

Pour contexte, à 4:45 de la même vidéo, au départ de la manifestation, le vidéaste estime (sans une haute confiance) qu’il y avait 400-500 manifestants.

Marseille

Donnée 1

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile moyenne (0.627 m²/personne) à légère-moyenne (1 m²/personne).

Nous décomptons entre 1037 et 1660 manifestants dans ce cortège à Marseille vers 14h25 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 2

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège statique. Densité statique moyenne 2 personnes/m².

Nous décomptons 1452 manifestants dans ce cortège à Marseille vers 14h38 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5, C7 (similaire à donnée 1). Précision: Moyenne.

D’autres données sont disponibles:

* https://twitter.com/lmildonian/status/1195703979122077697
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911768%* https://twitter.com/Ian56789/status/1195712667144642560

Tours

Donnée 1

Source:

Par comptage à vue, nous décomptons environ 120 manifestants dans ce cortège à Tours vers 14h44 (heure du post Twitter).

D’autres données sont disponibles:

* https://twitter.com/NR_Tours/status/1195713829214281728
%MINIFYHTMLeb679cacc459e9aa14b12922fe36911770%* https://twitter.com/NR_Tours/status/1195712933348696064

Montpellier

Donnée 1

Source: curseur à 0:28

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile légère-moyenne de 1 personne/m².

Nous décomptons environ 900 manifestants dans ce cortège à Montpellier vers 14h53 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Donnée 2

Source:

Combinée à:

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité entre légère (1.394 m²/personne) et légère-moyenne (1 m²/personne).

Nous décomptons entre 950 et 1300 manifestants dans ce cortège à Montpellier vers 15h00 (heure synchronisée des 2 posts Twitter).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Donnée 3

Autre cortège au rond-point des Près d’Arènes, environ 200 manifestants avec un comptage à vue:

Sous-total

En rajoutant le 2nd cortège, et puisque les données 1 et 2 mènent à un décompte similaire, nous décomptons environ 1200 manifestants à Montpellier, précision: Haute (rajout du critère C7).

Pour contexte, 1000 environ d’après préfecture et référents sur place, et référents disent aussi environ 200 sur rond-point, et 2500 d’après LePoing.

D’autres données sont disponibles:

* à 18:50
* https://www.facebook.com/lepoinginfo/photos/pcb.2837727756261188/2837727382927892/?type=3&theater * https://twitter.com/lemouvementinfo/status/1195698330531192832 * https://twitter.com/GazetteLive34/status/1195700809461313536

Tarbes

Donnée 1

Source:

Géobalisage MapChecking. Cortège mobile. Densité mobile légère de 1.394 m²/personne.

Nous décomptons environ 450 manifestants dans ce cortège à Tarbes vers 11h11 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C5 (vue sur le côté, aire contrainte bien délimitée). Précision: Moyenne.

Pour contexte, les journalistes de France Bleu ont décompté environ 300 manifestants à Tarbes.

Valence

Donnée 1

Source:

Géobalisage MapChecking. Densité mobile légère-moyenne de 1 m²/personne.

Nous décomptons environ 1000 manifestants dans ce cortège à Valence (heure inconnue).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Pour contexte, les journalistes de France Bleu ont décompté environ 1000 manifestants à Valence.

Villes non décomptées

Tableau récapitulatif

VilleDécompteHeurePrécision
Paris6000 à 650013h16Très haute
Toulouse3500 à 450014h24Très haute
Bordeaux3400 à 450014h23Haute
Nantes1300 à 190014h06Haute
Marseille145214h38Moyenne
Montpellier120015h00Haute
Valence1000-Faible
Tours12014h44-

Conclusion

Nous décomptons un total de 17 900 à 21 100 manifestants, sur 8 villes pour lesquelles nous avons eu des données utilisables pour un comptage par densité ou par vision artificielle, dont au moins entre 6000 et 6500 à Paris, 3500 à 4500 à Toulouse, 3400 à 4500 à Bordeaux, 1300 à 1900 à Nantes, 1452 à Marseille, 1200 à Montpellier, 1000 à Valence et 120 à Tours. Rappelons que nous ne gardons que 3 chiffres significatifs pour le total (sauf quand nous oublions de faire cet arrondi). Rappelons également que les intervalles (ex: entre 3400 et 4500) ne signifient pas qu’il n’y avait pas plus que ce nombre de manifestants, mais signalent notre marge d’incertitude sur la fourchette basse (elle se trouve très probablement dans cet intervalle, autrement dit nous sommes quasi-certains qu’il y avait au moins ce nombre de manifestants dans cette fourchette, mais il peut y en avoir eu davantage, par exemple dans d’autres cortèges ou à un autre moment de la journée ou nos données ne permettaient pas de voir l’entiereté du cortège).

Ce chiffrage ne se veut pas exhaustif à l’échelle nationale, mais représentatif de la mobilisation à minima pour les villes pour lesquelles nous avons eu assez de données pour faire un décompte par densité. Pour un décompte plus exhaustif, nous vous redirigeons vers notre partenaire Le Nombre Jaune.

Nous soulignons que ce décompte, bien que le nombre de villes comptabilisées peut sembler faible, nous prend en moyenne 3h de travail par ville (recherche de données, géolocalisation, géobalisage, retracement du déroulé de journée, croisement des données), chaque week-end, et ce sans compter l’écriture de l’article, les diverses sollicitations sur réseaux sociaux, les re-comptages, le développement de nos méthodologies comme le score de précision… Autant dire que notre week-end y passe. Plus de la moitié de ce temps de travail réside dans la recherche, la sélection et le rapprochement chronologique de données adéquates, aussi vous pouvez nous aider à compter plus de villes et avec une plus grande précision en nous faisant remonter vos vidéos de cortèges statiques (sur une place par exemple)!

Au niveau de l’évolution de la mobilisation, nous ne pouvons nous prononcer à l’échelle nationale, nous vous renvoyons vers Le Nombre Jaune pour cela. Néanmoins, nous remarquons une remobilisation significative, de l’ordre d’au moins 4 à 6x ce que nous observions lors des actes des précédentes semaines. On observe une tendance similaire à l’échelle nationale d’après le décompte de Le Nombre Jaune, avec en plus un nombre impressionnant de points de rassemblements (505!), ce que nous n’avions plus observé depuis les premiers actes du mouvement. France Info parle d’un « regain inédit depuis le 20 avril ».

Voici le décompte pour le Samedi seul (le décompte avait été publié samedi soir même):

Et le décompte incluant Samedi et Dimanche (mais lorsqu’une manifestation a eu lieu au même point, seul l’un des deux, le plus gros cortège, n’a été compté, et non pas les deux jours – ceci est précisé dans le billet Facebook):

Une fois n’est pas coutûme, le Ministère de l’Intérieur a donné un décompte, rompant ainsi son silence de ces derniers mois. Il estime à 28 000 le nombre de manifestants dans toute la France pour l’acte 53. Ce décompte est probablement minimisé, aussi nous vous renvoyons vers notre billet dédié, démontrant de façon formelle la minimisation des chiffres du Ministère de l’Intérieur. Comparé à ce que nous avons pu observer dans le passé, le ratio Le Nombre Jaune / Ministère de l’Intérieur est étrangement toujours dans la même fourchette qu’il y avait il y a plusieurs mois, avant que le Ministère n’arrête les décomptes, soit un ratio de 1.6 à 2.2 (voir les graphiques de Pierre Mesyne sur Twitter, ou sur notre billet dédié). Cette constance dans le ratio a de quoi étonner, au vu du temps de pause qu’il y a eu de la part du Ministère de l’Intérieur, et le fait que les décomptes de Le Nombre Jaune aient été publiés AVANT ceux du Ministère (à part celui de 62K, qui a été publié le lendemain). Cette constance du ratio suggère que les différences (et la minimisation de la part du Ministère) pourraient être le fruit principalement de biais induits par la méthodologie choisie. Néanmoins, tant que le Ministère ne publie pas sa méthodologie exacte, impossible de pouvoir creuser davantage.

Le syndicat France Police – Policiers en colère ont décompté environ 60 000 manifestants dans toute la France pour l’acte 53.

Face à tous ces chiffres de décompte de foules, quelle légitimité cela confère-t-il au mouvement? Peu, comme nous l’expliquions dans de précédents billets, le nombre de manifestants ne peut répondre à cette question. Pour cela, il faut se tourner vers les sondages ou les élections, avec des échantillons non biaisés.

Justement, un sondage est apparu le 14 novembre 2019, par Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro, montrant que 2 français sur 3, ou plus exactement 69%, soutiennent encore le mouvement. Un an avant, le 16 novembre 2018, le même institut de sondage montrait un soutien de 74% des français. De plus, sachant que la marge d’erreur est de 2.5%, il est possible que le soutien n’ait en fait pas changé, les intervalles pour chaque sondages étant de [66.5%, 71.5%] aujourd’hui et [71.5%, 76.5%], autrement dit le soutien est possiblement au même niveau qu’il y a un an, autour de 71.5%. Cela signifie qu’en un an, le soutien massif des français aux gilets jaunes n’a pas ou très peu changé, malgré les moyens de communication gargantuesques (12 millions d’euro pour le grand débat!) et la répression extrême du gouvernement français. C’est un échec retentissant pour le président Macron. Nous vous invitons à consulter le sondage, qui montre d’autres infos intéressantes comme un plus grand soutien par les classes plus populaires ou moins éduquées, ainsi qu’un sentiment majoritaire que le mouvement des gilets jaunes a été bénéfique économiquement et pour la vie démocratique. Là encore, on remarque un contraste net avec les déclarations gouvernementales, qui accusaient les gilets jaunes de vouloir détruire la république et la démocratie…

Ce même sondage donne également l’interprétation suivante, dans la même ligne de notre propre interprétation face à ce résultat en apparence contradictoire: «Certes, depuis 9 mois les Français sont une large majorité à souhaiter que le mouvement des gilets jaunes s’arrête/ ne reprenne pas… Mais cela ne signifie pas que nos concitoyens aient cessé de juger que leur cause était « juste » et utile. C’est en tout cas ce qu’indique clairement notre sondage.»

Pour mettre en perspective, la popularité du président est entre 30 à 35%. Les #GiletsJaunes sont donc au moins 2 fois plus populaires que notre président de la République. Cela démontre un problème certain dans la représentativité des élections présidentielles. Le mode de scrutin (uninominal majoritaire) est non seulement inadéquat, mais on pourrait également critiquer la notion d’élections de représentants, plutôt que le vote de lois ou de directions politiques directement.

On apprend aussi cette semaine la réelle raison (assez évidente tout de même) du bashing permanent par les macronistes de la convergence des luttes: le gouvernement la craint, car la convergence des luttes, comme de nombreux philosophes de Marx à Sartre l’ont déjà bien analysé, est un contrepouvoir sérieux qui peut réellement menacer le pouvoir actuel.

Comme montré plus haut pour Toulouse, il y a eu de nombreux cas de violences policières en cet acte, dont un nouveau cas d’éborgement, qui porte le total à 25 personnes éborgnées en 1 an de mouvement des gilets jaunes:

https://www.facebook.com/groups/277506326438568/permalink/714000772789119/

Ainsi qu’un guet-apens policier à Place d’Italie à Paris, annulant la manifestation au dernier moment alors que les manifestants étaient déjà sur place, et les empêchant de sortir. Pas étonnant que pris dans une souricière géante, gazé et nassé en permanence, que des images de violence en soient sorties…

https://twitter.com/gblardone/status/1195761882709340162

Et comme si ça ne suffisait pas, on découvre qu’à Paris Place d’Italie il y avait également des policiers casseurs, filmés en flagrant délit de jet d’objets avant de s’enfuir se réfugier derrière les cordons de policiers:

https://twitter.com/gjsciences/status/1196781830873255937

Nous vous renvoyons vers notre dossier sur Twitter pour en savoir plus sur le #PitieGate de la manifestation du 1er Mai 2019, événement emblématique qui a fait prendre largement prendre conscience dans la sphère publique des violences policières sur tous les manifestants et journalistes (et pas seulement les gilets jaunes), avec toutes les preuves de ce «mensonge d’État» d’après David Dufresne, voire scandale d’État. Il ne faut aucun doute que le 1er Mai 2019 est un tournant dans les violences policières françaises, avec des attaques indiscriminées sur des manifestants y compris syndicalistes en dehors des gilets jaunes. Par la suite, cet acharnement indiscriminé s’est poursuivi, notamment sur les manifestations pour le climat, pendant lesquels Greenpeace et autres associations ont dénoncé les violences policières et appelé les manifestants à quitter la manifestation car leur sécurité n’était plus assurée (du fait des actions de la police), et l’événement tragique de la noyade de Steve Maia Caniço dans la Loire lors de la fête de la musique 2019 (c’est-à-dire une manifestation festive, sans aucune revendication politique!).

Nous vous invitons également à consulter l’excellent bilan des violences policières, « Allô place Beauvau? C’est pour un bilan. » de David Dufresne et Mediapart, ainsi que le bilan du collectif désarmons-les (attention, images choquantes des blessés) montrant la répression sans précédent qu’ont subi les gilets jaunes (et pas seulement eux comme le montre le 1er Mai 2019 et l’affaire Steve Maia Caniço…), et 3000 condamnations de gilets jaunes, pour seulement 2 policiers mis en examens pour violences policières, et 146 des 212 enquêtes ayant été clôturées faute d’identification des agents ayant commis ces bavures (une forme de chèque en gris, le RIO étant pourtant légalement requis), et la plainte de Lilian, un adolescent de 15 ans qui ne manifestait même pas et a été blessé grièvement par un LBD à la machoire, s’étant vue clôturée pour les mêmes raisons… En d’autres termes, une impunité certaine des violences policières. Nous vous invitons à lire sur ce sujet l’excellent rapport de l’ACAT en 2016 qui dressait déjà un état des lieux similaires, 2 ans avant les gilets jaunes.

MAJ 19/11/2019: ajout d’infos sur les violences policières, notamment à Paris à Place d’Italie.

Le texte de cet article est sous license Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0). Les images et vidéo sont les propriétés de leurs auteurs tels qu’indiqués en description ici ou sur la page liée. Image d’en-tête est notre composition à partir de dessins par Schmidsi et NoHeart, tous deux sous license Pixabay.