Comptage par densité scientifiquement fondé de l’acte 34 (acte XXXIV) des gilets jaunes et autres manifestants. Notre décompte est au pic de mobilisation reste limité à un décompte local par villes pour lesquelles nous avons obtenu des données adéquates.

En partenariat avec Le Nombre Jaune, avec lequel nous échangeons des données, et que nous vous invitons à consulter pour un décompte à l’échelle nationale.

Si vous ne devez faire qu’une seule chose aujourd’hui, votez pour la tenue d’un référendum sur la non-privatisation d’ADP (Aéroports de Paris)! Son importance est clairement expliquée par Osons Causer et RT France: quelque soit l’issue, si la pétition obtient suffisamment de votes, ce sera un grand pas vers un système politique plus démocratique en France et un énorme coup dur pour la majorité présidentielle! Pour voter c’est ici: https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Et si vous souhaitez lutter contre le réchauffement climatique en taxant le kérosène sur les transports aériens, il y a une pétition européenne ici: https://eci.ec.europa.eu/008/public/#/


Notre méthode de comptage, rigoureuse, vérifiable et scientifique, se fonde sur le comptage par densité de Jacobs appliqué aux photographies non-aériennes selon Dillon Cariveau avec les règles de crédibilité de McPhail et McCarthy, avec un score de précision pour qualifier la marge d’erreur de chaque décompte. Notre méthode est la même que celle utilisée par les fact-checkers et historiens. Nous nous basons uniquement sur des preuves observables (photographies et vidéos assez en hauteur et en suffisante qualité et bien localisées/datées), jamais sur les chiffres d’autres observateurs, bien que nous puissions les mentionner pour donner du contexte. Nous détaillons ici notre décompte ville par ville, avec les données sources utilisées et notre méthode pour calculer chacun.

Ce décompte ne se veut pas exhaustif, mais représentatif du nombre de manifestants dans un cortège dans un lieu précis et à un moment donné. Autrement dit, c’est un instantané à minima de ce qu’on peut observer sur photo ou vidéo, et ne peut constituer un décompte exhaustif mais simplement donner un ordre d’idée de la mobilisation. Notez qu’avec Le Nombre Jaune nous sommes les seuls à fournir un comptage basé sur des données sourcées et détaillées.

Nous ne cachons pas que nous sommes engagés, et cela n’entame en rien notre soucis d’objectivité: l’objectivité s’atteint par une méthode, pas par la neutralité de ses pensées. Tout comme plus personne, et les scientifiques les premiers, ne peut plus rester neutre face aux catastrophes causées par le changement climatique, nous nous engageons afin que les méthodes scientifiques aient un impact positif sur la société.

Nous échangeons des données avec Le Nombre Jaune depuis l’Acte 11, et ceux-ci reprennent régulièrement nos décomptes pour certaines villes, principalement les gros rassemblements sur lesquels notre méthode par densité est plus adaptée.

Nos comptages se fait au pic de mobilisation (donc à une heure variable) autant que possible (selon les données qui nous parviennent), contrairement au Ministère de l’Intérieur qui fournit deux chiffres à heures fixes (14h et 18h respectivement, voir ce billet pour plus d’informations sur leur méthode). D’autre part, nous considérons les manifestations convergentes, tandis que le Ministère les exclut.

Enfin, il est à noter que nous décomptons selon les données que nous arrivons à nous procurer (images assez en hauteur pour estimer la densité, plan assez large pour estimer périmètre, lieu et heure assez précis). Si vous avez de meilleures images/vidéos, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire!

Les données (photos, vidéos) ont été soit échangées avec le collectif Le Nombre Jaune (groupe Facebook Le Nombre Jaune), soit trouvées sur Twitter (recherche avec les mots clés: #giletsjaunes ville, où ville est remplacé par la ville) soit ailleurs sur Facebook (mots clés: gilets jaunes ville live).

Nous tenons à remercier chaleureusement les auteurs des photos et vidéos que nous utilisons ici ou que nous avons considéré pour notre comptage: nous ne pourrions rien faire sans vous! Nos référents terrains prennent d’ailleurs de plus en plus de risques avec la montée de la répression policière. Observer et compter est devenue une activité risquée. De même pour les auteurs de données que nous n’avons pas pu utiliser, nous vous remercions tout autant, car toutes les photos et vidéos de foules sont utiles dans notre processus de sélection, soyez-en certains!

De plus en plus d’autres acteurs convergent avec le mouvement des gilets jaunes, aussi nos décomptes intègrent également ces acteurs qui se joignent aux cortèges des gilets jaunes (puisque, comme pour la manifestation pour le climat, il n’y a aucun moyen de différencier ces manifestants qui participent aux mêmes cortèges).

Score de précision et marge d’erreur

Depuis l’Acte XV, nous dérivons pour chaque décompte par densité un score de précision (voir ici pour plus d’infos). Nous prenons en compte ce score de précision lorsque nous choisissons le chiffre final à rapporter pour une ville (par exemple, entre un chiffre haut à précision faible, et un chiffre plus bas à précision haute, nous choisissons celui à précision haute. Lorsque la précision est moyenne pour le chiffre haut, nous pouvons rapporter les deux).

Comptage ultra-précis par vision artificielle

Nouveauté cette semaine: nous intégrons les décomptes issus du travail remarquable de Henri Deadlonexus, qui a conçu une méthode de comptage assistée par ordinateur! Cette méthode est ultra-précise, puisque fondée sur la vision artificielle (sous-domaine de l’intelligence artificielle), qui consiste à détecter automatiquement les passants.

Cette méthode est qualifiée d’ultra-précise puisqu’elle compte exactement chaque manifestants, un par un, sans aucune approximation, contrairement aux autres méthodes « humaines » comme la méthode par densité ou à vue. En effet, la machine a la possibilité de tracker/suivre un nombre quasi illimité de passants simultanément, quant le cerveau humain est limité à environ 7.

Cette méthode n’est bien entendu pas parfaite, et présente les défis usuels en vision artificielle: occlusion, plan stables, intensité lumineuse de la scène, etc. C’est pourquoi cette méthode est vérifiée manuellement par un opérateur, en l’occurrence Henri, qui vérifie que chaque manifestant est bien détecté et détecté une fois (une boite de couleur apparait sur la tête du manifestant). De cette façon, avec la vérification manuelle, il est possible d’éliminer le risque de sur-estimation. D’autre part, l’algorithme utilisé prend en compte la direction des manifestants, en différenciant la zone de détection des passants (zone d’entrée) et la zone de comptage (zone d’arrivée).

Le code couleur est le suivant:

  • Boite bleue: passant détecté, mais pas encore compté.
  • Boite verte: passant détecté et compté, car arrivé en zone de comptage.
  • Boite rose: passant rajouté manuellement car pas détecté par la machine.

Lorsque disponible, nous fournissons les vidéos de ces décomptes dans des sous-sections nommées « Décompte par vision artificielle« .

Pour plus de détails techniques, voici ce que décrit l’auteur:

Liste non exhaustive des outils:

Frameworks:
* Qt5 : https://www.qt.io/
* MXNet : https://mxnet.apache.org/
* Ubuntu 18.04 CUDA 10 : https://www.nvidia.fr/object/cuda-par…
* OpenCV4 : https://opencv.org/

Algorithmes de calculs exterieurs:
* Détection d’objets: Faster R-CNN : https://github.com/ijkguo/mx-rcnn
* Tracking: Optical Flow : https://en.wikipedia.org/wiki/Optical…

Et plus de 10000 lignes de code perso.

Comptage par ville

Avant-propos

Cette semaine, le comptage a été particulièrement difficile à cause d’un bug Facebook limitant la plupart des lives amateurs à 1 minute, au-delà de laquelle les images s’interrompaient.

Paris

Avant-propos

Une seule manifestation était prévue à Paris en journée. Celle-ci a modifié son parcours en cours de journée, ce qui nous a empêché d’effectuer un comptage par vision automatique.

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo, filmée à 11h18 (heure Facebook Live):

Nous nous intéresserons à la séquence à 30:40 (11h49 heure réelle).

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 186.81 m2. Cortège statique. Nous considérons une densité entre moyenne et élevée, de 2.5 personnes/m².

Nous décomptons 467 manifestants dans ce cortège à Paris à 11h49 (heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 2

Nous réutilisons la même vidéo, mais à la séquence à 35:06 (11h54 heure réelle).

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 558.89 m². Cortège statique. Nous considérons une densité légère, soit 1 m²/personne.

Nous décomptons 559 manifestants dans ce cortège à Paris à 11h54 (heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Notre référent sur place, Henri, qui d’habitude effectue les décomptes par vision artificielle, estime entre 1 000 et 1 500 manifestants à vue de nez (le cortège ayant changé de trajet en cours de journée, le décompte par vision artificielle n’a pas été possible).

Une autre donnée est disponible (ici à partir de 50:50).

Sous-total

Puisque les deux décomptes sont proches, nous rajoutons le critère C7, et nous décomptons 500 manifestants dans ce cortège à Paris à 11h54 (entre 450 et 550 manifestants), précision: Moyenne.

Toulouse

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo filmée à 14h38 (heure Facebook Live), curseur à 4:10 (14h42 heure réelle):

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 1919.59 m². Cortège mobile. Nous considérons une densité entre légère et moyenne, soit (0.627+1.394)/2 = 1 personne/m².

Nous décomptons 1 920 manifestants dans ce cortège à Toulouse à 14h42 (heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 2

Nous utiliserons cette vidéo de Gilets Jaunes Toulouse, filmée à 14h33 (heure Facebook Live), curseur à 3:10 (14h36 heure réelle):

Voici notre géobalisage MapChecking:

(N’oubliez pas d’activer le mode satellitaire sur la carte pour pouvoir voir la délimitation du manège).

Superficie: 664.17 m². Cortège semi-statique, semi-mobile, après avoir marqué un arrêt devant une boutique. On peut clairement constater un goulot d’étranglement, les manifestants devant ralentir la cadence pour pouvoir avancer (du fait de l’accumulation de manifestants au niveau de la boutique, là où un manège restreint la superficie de la voie, créant un goulot d’étranglement). Nous considérons une constante de densité mobile élevée, soit 0.348 m²/personne (environ 2.9 personnes/m²).

Nous décomptons 1909 manifestants dans ce cortège à Toulouse à 14h36 (heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4, C5 (vidéaste se déplace dans et en-dehors du cortège, permettant de relativement bien délimiter la superficie). Précision: Moyenne.

Pour contexte, les journalistes de l’AFP n’ont compté que 400 manifestants à Toulouse. Pour un tel décompte, il faudrait une densité de 0.6 m²/personne, soit à peu près 1 personne tous les 2 m² dans la séquence vidéo ci-dessus, ce qui n’est clairement bien en-dessous de la réalité.

MAJ: de multiples personnes nous ont fait savoir qu’il leur semblait y avoir moins de manifestants que nous en avons compté. Nous allons réévaluer ce décompte dans les prochaines semaines (quand le temps nous le permettra), en attendant, ce décompte devrait être considéré avec précautions.

Tableau récapitulatif

VilleDécompteHeurePrécision
Toulouse1 90914h36Moyenne (à réévaluer)
Paris50011h54Moyenne

Conclusion

Nous décomptons un total de 2 400 manifestants, sur seulement 2 villes pour lesquelles nous avons eu des données utilisables pour un comptage par densité ou par vision artificielle, dont 1 909 (à confirmer!) à Toulouse et 500 à Paris. Contre 3 040 sur 2 villes pour l’Acte 33. Rappelons que nous ne gardons que 3 chiffres significatifs pour le total (sauf quand nous oublions de faire cet arrondi).

Ce chiffrage ne se veut pas exhaustif à l’échelle nationale, mais représentatif de la mobilisation à minima pour les villes pour lesquelles nous avons eu assez de données pour faire un décompte par densité. Pour un décompte plus exhaustif, nous vous redirigeons vers notre partenaire Le Nombre Jaune.

Nous soulignons que ce décompte, bien que le nombre de villes comptabilisées peut sembler faible, cela nous prend en moyenne 3h de travail par ville, chaque week-end, et ce sans compter les diverses sollicitations sur réseaux sociaux, les re-comptages, le développement de nos méthodologies comme le score de précision… Autant dire que notre week-end y passe. Plus de la moitié de ce temps de travail réside dans la recherche, la sélection et le rapprochement chronologique de données adéquates, aussi vous pouvez nous aider à compter plus de villes et avec une plus grande précision en nous faisant remonter vos vidéos de cortèges statiques (sur une place par exemple)!

Au niveau de l’évolution de la mobilisation, nous ne pouvons nous prononcer à l’échelle nationale. Néanmoins, au niveau des villes décomptées, il semble y avoir eu une baisse de la mobilisation dans les villes habituellement lieux de grands rassemblements comme Paris et Toulouse, mais d’autres villes semblent avoir vu une bonne hausse de la mobilisation comme Marseille.

Cette semaine, le Ministère de l’Intérieur n’a donné aucune estimation du nombre de gilets jaunes (contre 5 769 manifestants en France dont 1 100 à Paris la semaine d’avant). Ce qui est peut-être mieux, étant donné la minimisation systématique de leurs décomptes. Nous vous renvoyons vers notre billet dédié, démontrant de façon formelle la minimisation des chiffres du Ministère de l’Intérieur.

Nous vous renvoyons vers notre dossier sur Twitter pour en savoir plus sur le #PitieGate de la manifestation du 1er Mai 2019, événement emblématique qui a fait prendre largement prendre conscience dans la sphère publique des violences policières sur tous les manifestants et journalistes (et pas seulement les gilets jaunes), avec toutes les preuves de ce «mensonge d’État» d’après David Dufresne, voire scandale d’État.

Le texte de cet article est sous license Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0). Les images et vidéo sont les propriétés de leurs auteurs tels qu’indiqués en description ici ou sur la page liée. Image d’en-tête est notre composition à partir de dessins par Clker-Free-Vector-Images et OpenClipart-Vectors, tous deux sous license Pixabay.