Comptage par densité scientifiquement fondé de l’acte 28 (acte XXVIII) des gilets jaunes et autres manifestants. Notre décompte est au pic de mobilisation reste limité à un décompte local par villes pour lesquelles nous avons obtenu des données adéquates.

En partenariat avec Le Nombre Jaune, avec lequel nous échangeons des données, et que nous vous invitons à consulter pour un décompte à l’échelle nationale.

Nous invitons vivement tout le monde, et en particulier les gilets jaunes et les classes populaires, à voter aux élections européennes, l’abstention profitant à LREM (puisque ses partisans eux sont très mobilisés), et le gouvernement n’ayant fait aucun mystère de son choix de reporter de multiple mesures impopulaires et augmentations de taxes après avoir, espèrent-ils, gagné une majorité à ces élections.


Notre méthode de comptage, rigoureuse, vérifiable et scientifique, se fonde sur le comptage par densité de Jacobs appliqué aux photographies non-aériennes selon Dillon Cariveau avec les règles de crédibilité de McPhail et McCarthy, avec un score de précision pour qualifier la marge d’erreur de chaque décompte. Notre méthode est la même que celle utilisée par les fact-checkers et historiens. Nous nous basons uniquement sur des preuves observables (photographies et vidéos assez en hauteur et en suffisante qualité et bien localisées/datées), jamais sur les chiffres d’autres observateurs, bien que nous puissions les mentionner pour donner du contexte. Nous détaillons ici notre décompte ville par ville, avec les données sources utilisées et notre méthode pour calculer chacun.

Ce décompte ne se veut pas exhaustif, mais représentatif du nombre de manifestants dans un cortège dans un lieu précis et à un moment donné. Autrement dit, c’est un instantané à minima de ce qu’on peut observer sur photo ou vidéo, et ne peut constituer un décompte exhaustif mais simplement donner un ordre d’idée de la mobilisation. Notez qu’avec Le Nombre Jaune nous sommes les seuls à fournir un comptage basé sur des données sourcées et détaillées.

Nous ne cachons pas que nous sommes engagés, et cela n’entame en rien notre soucis d’objectivité: l’objectivité s’atteint par une méthode, pas par la neutralité de ses pensées. Tout comme plus personne, et les scientifiques les premiers, ne peut plus rester neutre face aux catastrophes causées par le changement climatique, nous nous engageons afin que les méthodes scientifiques aient un impact positif sur la société.

Nous échangeons des données avec Le Nombre Jaune depuis l’Acte 11, et ceux-ci reprennent régulièrement nos décomptes pour certaines villes, principalement les gros rassemblements sur lesquels notre méthode par densité est plus adaptée.

Nos comptages se fait au pic de mobilisation (donc à une heure variable) autant que possible (selon les données qui nous parviennent), contrairement au Ministère de l’Intérieur qui fournit deux chiffres à heures fixes (14h et 18h respectivement, voir ce billet pour plus d’informations sur leur méthode). D’autre part, nous considérons les manifestations convergentes, tandis que le Ministère les exclut.

Enfin, il est à noter que nous décomptons selon les données que nous arrivons à nous procurer (images assez en hauteur pour estimer la densité, plan assez large pour estimer périmètre, lieu et heure assez précis). Si vous avez de meilleures images/vidéos, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire!

Les données (photos, vidéos) ont été soit échangées avec le collectif Le Nombre Jaune (groupe Facebook Le Nombre Jaune), soit trouvées sur Twitter (recherche avec les mots clés: #giletsjaunes ville, où ville est remplacé par la ville) soit ailleurs sur Facebook (mots clés: gilets jaunes ville live).

Nous tenons à remercier chaleureusement les auteurs des photos et vidéos que nous utilisons ici ou que nous avons considéré pour notre comptage: nous ne pourrions rien faire sans vous! Nos référents terrains prennent d’ailleurs de plus en plus de risques avec la montée de la répression policière. Observer et compter est devenue une activité risquée. De même pour les auteurs de données que nous n’avons pas pu utiliser, nous vous remercions tout autant, car toutes les photos et vidéos de foules sont utiles dans notre processus de sélection, soyez-en certains!

De plus en plus d’autres acteurs convergent avec le mouvement des gilets jaunes, aussi nos décomptes intègrent également ces acteurs qui se joignent aux cortèges des gilets jaunes (puisque, comme pour la manifestation pour le climat, il n’y a aucun moyen de différencier ces manifestants qui participent aux mêmes cortèges).

Score de précision et marge d’erreur

Depuis l’Acte XV, nous dérivons pour chaque décompte par densité un score de précision (voir ici pour plus d’infos). Nous prenons en compte ce score de précision lorsque nous choisissons le chiffre final à rapporter pour une ville (par exemple, entre un chiffre haut à précision faible, et un chiffre plus bas à précision haute, nous choisissons celui à précision haute. Lorsque la précision est moyenne pour le chiffre haut, nous pouvons rapporter les deux).

Comptage ultra-précis par vision artificielle

Nouveauté cette semaine: nous intégrons les décomptes issus du travail remarquable de Henri Deadlonexus, qui a conçu une méthode de comptage assistée par ordinateur! Cette méthode est ultra-précise, puisque fondée sur la vision artificielle (sous-domaine de l’intelligence artificielle), qui consiste à détecter automatiquement les passants.

Cette méthode est qualifiée d’ultra-précise puisqu’elle compte exactement chaque manifestants, un par un, sans aucune approximation, contrairement aux autres méthodes « humaines » comme la méthode par densité ou à vue. En effet, la machine a la possibilité de tracker/suivre un nombre quasi illimité de passants simultanément, quant le cerveau humain est limité à environ 7.

Cette méthode n’est bien entendu pas parfaite, et présente les défis usuels en vision artificielle: occlusion, plan stables, intensité lumineuse de la scène, etc. C’est pourquoi cette méthode est vérifiée manuellement par un opérateur, en l’occurrence Henri, qui vérifie que chaque manifestant est bien détecté et détecté une fois (une boite de couleur apparait sur la tête du manifestant). De cette façon, avec la vérification manuelle, il est possible d’éliminer le risque de sur-estimation. D’autre part, l’algorithme utilisé prend en compte la direction des manifestants, en différenciant la zone de détection des passants (zone d’entrée) et la zone de comptage (zone d’arrivée).

Le code couleur est le suivant:

  • Boite bleue: passant détecté, mais pas encore compté.
  • Boite verte: passant détecté et compté, car arrivé en zone de comptage.
  • Boite rose: passant rajouté manuellement car pas détecté par la machine.

Lorsque disponible, nous fournissons les vidéos de ces décomptes dans des sous-sections nommées « Décompte par vision artificielle« .

Pour plus de détails techniques, voici ce que décrit l’auteur:

Liste non exhaustive des outils:

Frameworks:
* Qt5 : https://www.qt.io/
* MXNet : https://mxnet.apache.org/
* Ubuntu 18.04 CUDA 10 : https://www.nvidia.fr/object/cuda-par…
* OpenCV4 : https://opencv.org/

Algorithmes de calculs exterieurs:
* Détection d’objets: Faster R-CNN : https://github.com/ijkguo/mx-rcnn
* Tracking: Optical Flow : https://en.wikipedia.org/wiki/Optical…

Et plus de 10000 lignes de code perso.

Comptage par ville

Toulouse

Une chronologie de la journée est disponible sur actu.fr.

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo de Gilets Jaunes Toulouse, filmée à 15h22 (heure Facebook Live):

Combiné à cette vidéo du journal La Dépêche 31, filmée vers 15h38 ou avant (heure du post Twitter):

Combiné à cette vidéo de L’Antenne Jaune, filmée vers ou avant 15h53 (heure du post Twitter):

Combiné à cette vidéo de Gilets Jaunes Toulouse, filmée à 14h13 (heure Facebook Live) et synchronisée à environ 1:06:00 :

La scène se déroule Place Saint-Georges comme l’indique La Dépêche 31.

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 1973.83 m². Le cortège est dense et statique sur la place et autour, on observe des difficultés à se mouvoir. Nous considérons une constante de densité de 3.5 personnes/m².

Nous décomptons 6 908 manifestants dans ce cortège à Toulouse à 15h22 (heure Facebook Live synchronisée).

Critères: C1-C4, C5, C6. Précision: Haute.

À cette même place, les jounalistes de l’actu.fr avaient compté entre 500 et 1000 manifestants.

Donnée 2

Nous utiliserons cette excellente vidéo de Kivi Haussman, filmée à 16h37 (heure Facebook Live):

Que nous combinons avec cette vidéo de Gilets Jaunes Toulouse, filmée à partir de 14h13 (heure Facebook Live), et synchronisée à partir de 2:24:00 (16h37 heure réelle):

Combiné à cette autre vidéo de Gilets Jaunes Toulouse, filmée simultanément, à partir de 15h22 (heure Facebook Live) et synchronisée à 1:15:00 (16h37 heure réelle):

La scène se déroule au niveau du métro Capitole, et suit d’une heure après la scène étudiée dans la donnée 1 (on peut le confirmer sur deux des vidéos ci-dessus, qui ont filmé les deux scènes dans un même live sans interruption).

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 3276.54 m² et 3143.37 m² pour respectivement les aires à densité moyenne et légère. Cortège principalement mobile, sauf pour l’aire légère qui est statique. Nous considérons des constantes de densité respectives de 0.627 m²/personne et 2 m²/personne.

Nous décomptons 6 797 manifestants dans ce cortège à Toulouse à 16h37 (heure Facebook Live synchronisée).

Critères: C1-C4, C6. Précision: Moyenne.

Sous-total

Puisque les décomptes des données 1 et 2 sont similaires (comptage du même cortège à 1h d’écart dans des lieux différents), nous pouvons rajouter le critère C7. Nous décomptons 6 908 manifestants à Toulouse à 15h22, précision: Très haute (critères: C1-C4, C5, C6, C7).

Pour contexte, les référents terrain Gilets Jaunes Toulouse ont indépendemment décompté entre 5 000 et 7 000 manifestants.

https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1132359405331202048

Paris

Les manifestations prévues à Paris ce jour là étaient listées sur le site paris.demosphere.net, où nous apprenons que deux manifestations principales étaient organisées: une déclarée passant par Bastille puis Montmartre, et une autre non déclarée à la Place de la République.

Donnée 1

Nous utiliserons le live de Ruptly (filmée à ??? heure Facebook Live, inconnue tant que la vidéo complète n’a pas été traitée par Facebook), synchronisé à -2:25:40:

La scène se déroule au niveau du croisement entre la rue Saint-Antoine et de la rue de Sévigné.

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 2370.42 m². Cortège mobile. Nous considérons une densité entre légère et moyenne, soit (1.394+0.627)/2 = 1 personne/m².

Nous décomptons 2 370 manifestants dans ce cortège déclaré (Bastille, Montmartre) à Paris (heure à mettre à jour).

Critères: C1-C4, C5 (la configuration des lieux permet de voir loin, suffisamment pour la taille de ce cortège). Précision: Moyenne.

Des référents terrain ont estimé entre 1 500 et 2 000 manifestants dans ce cortège.

Donnée 2

Nous utiliserons cette excellente photo panoramique, prise avant 19h:

Combiné à cette vidéo live de Ruptly, filmée à 16h11 (heure Facebook Live), et synchronisée à 1:48:00 (18h heure réelle) :

Synchronisé avec cette vidéo de Radio Tongossa à 57:40 :

Synchronisé avec cette vidéo de Civiccio, à 47:00 puis à 58:40 :

La scène se déroule Place de la République.

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 1766.29 m² et 1916.55 m² pour respectivement les aires à haute et légère densités. Cortège statique, et densifié du fait de la manoeuvre de nasse policière. Nous considérons les constantes de densité respectives de 2.5 personnes/m² et 1 personnne/m².

Nous décomptons 6 332 manifestants dans ce cortège à République à 18h (heure Facebook Live synchronisée).

Critères: C1-C4, C6. Précision: Moyenne.

Notons que pour la vidéo de Ruptly, il est également possible de compter à 1:26:15.

Sous-total

Il y avait au moins 2 cortèges principaux à Paris, dont un (parcours Bastille-Montmartre) d’au moins 2 370 manifestants (précision: Moyenne), et l’autre de 6 332 manifestants à la Place de la République à 18h (précision: Moyenne).

Étant donné l’écart de temps entre les deux, nous ne pouvons pas combiner ces décomptes, car il est vraisemblable que des manifestants du premier aient rejoint le second cortège.

Nous retenons au total au moins 6 332 manifestants à Paris à 18h (précision: Moyenne).

À noter qu’une autre manifestation non déclarée a eu lieu le matin, avenue de la Grande Armée, avec de nombreuses interpellations (les manifestants n’ont donc pas pu rejoindre aucun des deux autres cortèges), avec environ 2 bus d’une capacité de 50 personnes chacun. Voir ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici.

D’autres données sont disponibles (ici, ici, ici, ici, ici à 2:28:00, ici à 12:45, ici le soir à 20h, ici à 17h à recouper avec les autres données pour comptage par densité)

Lyon

Le cortège à Lyon était une marche convergente des gilets jaunes et du climat.

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo de Gilets Jaunes Lyon, filmée vers ou avant 16h15 (heure du post Facebook):

Nous géolocalisons via la Pharmacie A. Briand, 68 Cours Gambetta.

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 3499.06 m². Cortège mobile. Nous considérons une densité légère par prudence du fait des variations dans la densité le long du cortège, soit une constante de 1.394 m²/personne.

Nous décomptons 2 510 manifestants dans ce cortège à Lyon vers 16h15 (heure du post Facebook).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Comptage à vue

Nous utiliserons cette vidéo de Gilets Jaunes Périphérie Lyonnaise, filmée vers ou avant 15h52 (heure du post Facebook):

Nous décomptons à vue 2 360 manifestants à Lyon vers 15h52 (en comptant le groupe de 100 manifestants qu’on aperçoit au loin dans la seconde vidéo dans les commentaires).

Sous-total

Nous décomptons 2 510 manifestants dans ce cortège à Lyon vers 16h15, précision: Vérifié (critères C1-C4, C5 + décompte à vue similaire).

D’autres données sont disponibles (ici).

Bonus: Bruxelles

Exceptionnellement, nous avons effectué un décompte du rassemblement de gilets jaunes du dimanche 26/05/2019, jour des élections européennes en France et Belgique (mais celui-ci ne sera pas intégré au décompte total de l’acte 28).

Nous utiliserons cette vidéo, filmée vers ou avant 14h (heure du post Twitter):

Que nous combinons avec cette vidéo filmée par le journaliste Clément Lanot sous un autre angle, filmée vers 13h33 (heure du post Twitter):

La scène se déroule à la Gare du Nord de Bruxelles.

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 1542.33 m². Cortège statique. Nous considérons une densité entre légère et moyenne, soit 1.5 personnes/m².

Nous décomptons 2 313 manifestants dans ce cortège à Bruxelles vers 13h33 (heure du post Twitter).

Critères: C1-C4, C6. Précision: Moyenne.

D’autres données sont disponibles (ici, ici, ici avec gazage du journaliste Clément Lanot au passage…, ici, ici la suite pour les 300 qui ont été placés en garde à vue).

Villes non décomptées

  • Bordeaux (ici, comptage à vue possible en fin de vidéo ici).
  • Lille (ici, ici).

Tableau récapitulatif

VilleDécompteHeurePrécision
Toulouse6 90815h22Très haute
Paris6 33218h00Moyenne
Lyon2 51016h15Vérifié

Conclusion

Nous décomptons un total de 15 700 manifestants, sur seulement 3 villes pour lesquelles nous avons eu des données utilisables pour un comptage par densité ou par vision artificielle, dont 6 908 à Toulouse, 6 332 à Paris et 2 510 à Lyon. Contre 21 900 sur 7 villes pour l’Acte 27.

Ce chiffrage ne se veut pas exhaustif à l’échelle nationale, mais représentatif de la mobilisation à minima pour les villes pour lesquelles nous avons eu assez de données pour faire un décompte par densité. Pour un décompte plus exhaustif, nous vous redirigeons vers notre partenaire Le Nombre Jaune.

Nous soulignons que ce décompte, bien que le nombre de villes comptabilisées peut sembler faible, cela nous prend en moyenne 15h à 20h de travail, chaque week-end, et ce sans compter les diverses sollicitations sur réseaux sociaux, les re-comptages, le développement de nos méthodologies comme le score de précision… Autant dire que notre week-end y passe. Plus de la moitié de ce temps de travail réside dans la recherche, la sélection et le rapprochement chronologique de données adéquates, aussi vous pouvez nous aider à compter plus de villes et avec une plus grande précision en nous faisant remonter vos vidéos de cortèges statiques (sur une place par exemple)!

Au niveau de l’évolution de la mobilisation, nous ne pouvons nous prononcer à l’échelle nationale. Néanmoins, au niveau des villes décomptées, toutes ont vu une augmentation de la mobilisation, en particulier Paris. Néanmoins, notre décompte n’a pu être fait que sur 3 villes, les autres données disponibles n’étant pas adéquates pour un décompte par densité, ou les manifestants étant peu nombreux (moins de 1000 manifestants, ce qui est trop faible pour un décompte par densité). Il est donc tout à fait possible qu’il y ait une baisse de mobilisation à l’échelle nationale, comme il est possible qu’il y ait une croissance, nous ne pouvons nous prononcer là-dessus, il faudra se référer au décompte final à l’échelle nationale de Le Nombre Jaune.

Concernant les chiffres du Ministère de l’Intérieur, comme les 5 semaines passées que nous avons observé à la loupe (y compris le 1er Mai), celui-ci s’est encore illustré en annonçant des chiffres absurdement faibles à 14h (3 200 en France dont 1 200 à Paris, contre 2 800 en France et 1 100 à Paris la semaine d’avant), bien sûr contredits par les images à la même heure sur le terrain, et ne pouvant être corrects qu’avec un nombre de manifestants négatifs sur le reste de la France à part Paris et Toulouse…

En fin de journée, le Ministère à estimé 12 500 manifestants en France dont 2 100 à Paris (contre 15 500 manifestants en France, dont 1 600 à Paris la semaine d’avant). C’est non seulement une baisse, mais un plus bas historique. Pour la 2e (ou 3e?) semaine consécutive.

Comment expliquer ce chiffre de 2 100 à Paris d’après le Ministère, qui semble bien loin de la réalité en voyant les images de la Place de la République? Il est fort probable que le Ministère n’ait compté que le cortège déclaré, et pas les manifestations non déclarées, avenue de la Grande Armée ni Place de la République. En effet, le chiffre de 2 100 manifestant colle tout à fait pour le cortège déclaré de Père-Lachaise à Montmartre, mais est bien en-deçà du décompte de 6 300 manifestants à la Place de la République. D’autre part, et c’est là le point de contention le plus important, le Ministère n’a aucune méthode connue à ce jour permettant de compter une manifestation statique sur une place, la méthode de comptage à vue n’étant appliquable que lorsqu’un cortège se déplace. À l’échelle de Paris, nous pouvons donc clairement infirmer ce chiffre du Ministère, qui est largement sous-estimé. Rappelons que cet acte se déroule à la veille des élections européennes, il y a donc une motivation politique très forte à ce que le mouvement semble s’essoufler.

Pierre Mesyne a d’ailleurs fait un excellent graphique qui a pu prédire le décompte final du Ministère, en démontrant que ce dernier calcule toujours une baisse linéaire de la mobilisation (pour quiconque connait un peu les maths, une décroissance linéaire c’est du jamais vu pour un système d’organisation complexe et décentralisée comme les gilets jaunes):

https://twitter.com/Pierre_Mesyne/status/1132339946788933639

Conclusion: le décompte national par le Ministère de l’Intérieur de cet acte 28 est inventé de toutes pièces.

Nous vous renvoyons vers notre billet dédié, démontrant de façon formelle la minimisation des chiffres du Ministère de l’Intérieur ainsi que l’absurdité du décompte à 14h, un running gag qui dure maintenant depuis 28 semaines. Nous y avions déjà décrit tous les procédés qui se vérifient encore pour cet acte, à savoir une minimisation de la valeur absolue des chiffres, et l’utilisation du prétexte de la convergence pour ignorer les manifestants gilets jaunes participant à des cortèges convergents.

Concernant la répression policière, une fillette de 4 ans et son père, simples passants et non manifestants, ont été brûlés au 3e degrés par des grenades lacrymogènes à Dijon lors d’une manifestation pacifique:

https://twitter.com/gjsciences/status/1132600437771628545

À Toulouse, d’autres policiers ont tenté d’interpeller un client de café ainsi que deux serveurs, dont aucun n’avait participé aux manifestations:

https://twitter.com/GiletsToulouse/status/1132351981425745921

Il y a eu de nombreuses interpellations à Paris de manifestants s’étant réunis avenue de la Grande Armée au matin, emmenés dans des bus et parqués dans un entrepot de bus RATP réquisitionné pour l’occasion:

Côté justice, un gilet jaune, accusé de coups sur policiers, a été relaxé, apparaissant plutôt être la victime d’une interpellation musclée, comme le relate le journal Ouest-France.

Nous vous renvoyons vers notre dossier sur Twitter pour en savoir plus sur le #PitieGate de la manifestation du 1er Mai 2019, emblématique des violences policières sur tous les manifestants et journalistes (et pas seulement les gilets jaunes), avec toutes les preuves de ce «mensonge d’État» d’après David Dufresne, voire scandale d’État.

MAJ 26/05/2019: ajout du décompte de Bruxelles le 26/05/19.

Le texte de cet article est sous license Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0). Les images et vidéo sont les propriétés de leurs auteurs tels qu’indiqués en description ici ou sur la page liée. Image d’en-tête est notre composition à partir de dessins par Clker-Free-Vector-Images et OpenClipart-Vectors, tous deux sous license Pixabay.