Comptage par densité scientifiquement fondé des gilets jaunes, incluant les possibles convergence d’autres collectifs participant aux rassemblements de gilets jaunes (syndicats, collectifs comme contre les violences policières ou pour la protection des droits, partis politiques, etc). Notre décompte reste limité à un décompte local par villes pour lesquelles nous avons obtenu des données adéquates.

En partenariat avec Le Nombre Jaune, avec lequel nous échangeons des données, et que nous vous invitons à consulter pour un décompte à l’échelle nationale.


Notre méthode de comptage, rigoureuse, vérifiable et scientifique, se fonde sur le comptage par densité de Jacobs appliqué aux photographies non-aériennes selon Dillon Cariveau avec les règles de crédibilité de McPhail et McCarthy. Notre méthode est la même que celle utilisée par les fact-checkers et historiens. Nous nous basons uniquement sur des preuves observables (photographies et vidéos assez en hauteur et en suffisante qualité et bien localisées/datées), jamais sur les chiffres d’autres observateurs, bien que nous puissions les mentionner pour donner du contexte. Nous détaillons ici notre décompte ville par ville, avec les données sources utilisées et notre méthode pour calculer chacun.

Ce décompte ne se veut pas exhaustif, mais représentatif du nombre de manifestants dans un cortège dans un lieu précis et à un moment donné. Autrement dit, c’est un instantané à minima de ce qu’on peut observer sur photo ou vidéo, et ne peut constituer un décompte exhaustif mais simplement donner un ordre d’idée de la mobilisation. Notez qu’avec Le Nombre Jaune nous sommes les seuls à fournir un comptage basé sur des données sourcées et détaillées.

Nous ne cacheons pas que nous sommes engagés, et cela n’entame en rien notre soucis d’objectivité: l’objectivité s’atteint par une méthode, pas par la neutralité de ses pensées. Tout comme plus personne, et les scientifiques les premiers, ne peut plus rester neutre face aux catastrophes causées par le changement climatique, nous nous engageons afin que les méthodes scientifiques aient un impact positif sur la société.

Nous échangeons des données avec Le Nombre Jaune depuis l’Acte 11, et ceux-ci reprennent régulièrement nos décomptes pour certaines villes, principalement les gros rassemblements sur lesquels notre méthode par densité est plus adaptée.

Enfin, il est à noter que nous décomptons selon les données que nous arrivons à nous procurer (images assez en hauteur pour estimer la densité, plan assez large pour estimer périmètre, lieu et heure assez précis). Si vous avez de meilleures images/vidéos, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire!

Les données (photos, vidéos) ont été soit échangées avec le collectif Le Nombre Jaune (groupe Facebook Le Nombre Jaune), soit trouvées sur Twitter (recherche avec les mots clés: #giletsjaunes ville, où ville est remplacé par la ville) soit ailleurs sur Facebook (mots clés: gilets jaunes ville live).

Nous tenons à remercier chaleureusement les auteurs des photos et vidéos que nous utilisons ici ou que nous avons considéré pour notre comptage: nous ne pourrions rien faire sans vous! Nos référents terrains prennent d’ailleurs de plus en plus de risques avec la montée de la répression policière. Observer et compter est devenue une activité risquée. De même pour les auteurs de données que nous n’avons pas pu utiliser, nous vous remercions tout autant, car toutes les photos et vidéos de foules sont utiles dans notre processus de sélection, soyez-en certains!

De plus en plus d’autres acteurs convergent avec le mouvement des gilets jaunes, aussi nos décomptes intègrent également ces acteurs qui se joignent aux cortèges des gilets jaunes (puisque, comme pour la manifestation pour le climat, il n’y a aucun moyen de différencier ces manifestants qui participent aux mêmes cortèges).

Score de précision et marge d’erreur

Depuis l’Acte XV, nous dérivons pour chaque décompte par densité un score de précision (voir ici pour plus d’infos).

Comptage par ville

Toulouse

Avant-propos

France 3 Aquitaine rapporte qu’un appel national avait été lancé pour que les manifestants convergent vers Toulouse.

Nos référents terrain nous ont fait savoir qu’il y avait au moins 4 cortèges simultanément, du fait de la violente répression qu’ont subi les manifestants toulousains.

Nous tenons à remercier tout particulièrement nos référents toulousains, qui ont pris d’énormes risques ce samedi pour nous faire remonter des données et permettre ces décomptes.

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo de Kivi Haussman:

Comptage rapide (car donnée 2 plus complète): 2170.95/0.627+1049.37/1.394 = 4 215 manifestants. Voir notre uMap pour geobalisage.

Donnée 2

Nous utiliserons cette excellente vidéo de Kivi Haussman, filmée à 15h44 (heure Facebook Live):

En voici un miroir publique:

Que nous combinerons avec cette vidéo de Nicolas Phoenix Street Media, filmée à 14h20 (heure Facebook Live), et que nous synchronisons dans la séquence de 1:24:00 à 1:28:00 (heure réelle: 15h44 à 15h48, comme vidéo ci-dessus):

Combiné à cette vidéo filmée par Nab Guez à 15h50 (heure Facebook Live):

Combiné à celle-ci de Direct Flash Infos Occitanie, filmée à 12h20 (heure Facebook Live), synchronisée à 3:24:00 (heure réelle: 15h44):

Combiné enfin à cette vidéo de Adeline F., filmée à 15h47 (heure déclarée par l’auteure), qui montre la queue de cortège défiler pendant encore 13 minutes! La vidéo a été floutée pour préserver la vie privée des manifestants:

Voici notre géobalisage uMap:

Ce géobalisage tient compte des spécificités du cortège, qui est pas mal étendu du fait de la répression policière, et avec des zones mobiles comme des zones statiques (en couleur plus pale). Il doit contenir au moins 2 voire 3 des différents cortèges rapportés par les référents. On peut constater d’ailleurs dans la dernière vidéo que le cortège s’étend sur toute la rue d’Alsace-Lorraine, avec une densité au moins moyenne. Nous sous-estimons par prudence dans notre géobalisage la longueur.

Superficie: 2413.12 m², (503.64+1068.48+3105.43) = 4638.38 m² et 1306.64 m² pour respectivement les aires à haute, moyenne et légère densités pour la partie mobile, et 5339.43 m², 665.61 m² et 577.32 m² pour respectivement les aires à haute, moyenne et légère densités pour la partie statique (au niveau du métro Jean-Jaurès). En effet, au niveau du métro, la vidéo 2 nous montre clairement qu’il y a un goulot d’étranglement, avec des difficultés des manifestants à se mouvoir. Nous considérons donc les constantes de densité 0.348 m²/personne, 0.627 m²/personne et 1.394 m²/personne pour les aires mobiles, et 3 personnes/m², 2 personnes/m² et 1 personne/m² pour les aires statiques. Voici le calcul complet:

Nombre_manifestants_toulouse_acte22_donnee2 = 2413.12/0.348+(503.64+1068.48+3105.43)/0.627+1306.64/1.394+577.32*1+665.61*2+5339.43*3

Nous décomptons 33 259 manifestants dans ce cortège à Toulouse à 15h44 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4, C5, C6. Précision: Haute.

Un autre live (après 2:30:00) et un autre nous montrent la densité à ces endroits (mais impossible de dater précisément, donc pas utilisé en décompte). D’autres données sont disponibles (ici, ici, ici à combiner avec ici et ici pour atteindre 1958.80/1+(1576.80+2350.35)0.2+5718.341.5 = 11 322 manifestants, ici à 3:25:00 avec 5 000 manifestants, ici). D’autres données à 12h-13h sont également disponibles (ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici (autre cortège)).

Pour contexte, un de nos référents terrain nous a fait par la suite parvenir son propre balisage fait sur le terrain, qui colle en tout point à ce que nous avons pu reconstruire à partir du recoupement des données (le référent était encore sur le terrain lorsqu’il nous a transmis cette image):

Paris

Avant-propos

Au moins 2 cortèges avaient été déclarés à Paris, avec une convergence prévue à 14h à Place de la République. Néanmoins, le second cortège, venant de Nation, n’est arrivé que plus tard vers 15h.

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidée de l’agence Ruptly, filmée à 13h23 (heure Facebook Live), synchronisée à 3:57:00 jusqu’à 3:59:00 (il y a aussi deux séquences intéressantes à 1:51:00 et à 2:19:00):

Combiné à cette vidéo de Rémy Buisine du média Brut (qui s’arrête à 16h20, soit 1h plus tôt que la séquence qui nous intéresse):

Combiné à celle-ci:

Et celle-ci, filmée vers 17h38 (heure du post Twitter):

Combiné à cette vidéo synchronisé à environ 1:40:00 :

La scène se déroule Place de la République, lieu de convergence d’au moins 2 cortèges.

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 919.13 m², (7640.34+2234.51)=9874.85 m² pour respectivement les aires à haute et légère densités. Cortège statique. Nous considérerons les constantes de densité de respectivement 3 personnes/m², 2 m²/personne pour les deux autres.

Nous décomptons 7 695 manifestants dans ce cortège à Paris à 17h20 (heure Facebook Live + curseur).

Critères: C1-C4, C6. Précision: Moyenne.

D’autres données sont disponibles (ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici qui montre le 2e cortège avant de converger à République, ici, ici).

Pour contexte, d’après Rémy Buisine du média Brut, il y avait une «petite mobilisation».

Lyon

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo de Franck Franky (heure inconnue):

Voici notre géobalisage uMap:

La scène se déroule au niveau du Pont de l’Université.

Superficie: 4454.65+2158.87 = 6613.52 m² et 878.06 m² pour respectivement les aires à densité légère et moyenne. Cortège mobile. Nous considérerons respectivement les constantes de densité de 3 m²/personne et 0.627 m²/personne. Pour ce géobalisage, nous avons considéré la partie que l’on voit en début de vidéo, qui inclut des aires à densité légère en tête de cortège puis moyenne sur un court tronçon, combiné au fait qu’en fin de vidéo on peut observer que le pont est toujours entièrement occupé (d’où le géobalisage carré en tête de cortège qui ne suit pas les courbes de la rue mais celles du pont).

Nous décomptons 3 605 manifestants dans ce cortège à Lyon (heure inconnue).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Des référents terrain rapportent avoir observé environ 3 500 manifestants.

Une autre vidéo nous montre que cette vidéo ne couvre pas le début du cortège (avec des motards et une banderole).

Donnée 2

Nous utiliserons cette vidéo de BornToBeMedia, filmée à 14h35 (heure Facebook Live):

La scène se déroule Place Antonin Poncet.

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 2516.27 m². Cortège statique. Nous considérerons une densité entre moyenne et légère de 1.5 personnes/m². Et nous sommes ici très prudent avec une telle densité, car on peut clairement voir une densité d’au moins 2 personnes/m² sur les aires herbées.

Nous décomptons 3 774 manifestants dans ce cortège à Lyon à 14h35 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Sous-total

Puisque les décomptes des données 1 et 2 sont similaires, nous pouvons ajouter le critère de précision C7. Nous décomptons 3 774 manifestants à Lyon à 14h35 (heure Facebook Live), précision: Moyenne (critères: C1-C4, C7).

Pour contexte, des journalistes ont compté 1 000 manifestants.

Montpellier

Le cortège à Montpellier a pour la première fois été déclaré, et ce par le syndicat CGT. C’est donc une manifestation convergente.

Nous utiliserons cette vidéo, filmée par Pierre Derrien à 15h14 (heure Facebook Live):

Nous géolocalisons via l’enseigne « Pala », au 4 Boulevard du Jeu de Paume.

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 3167.14 m² et 1631.14 m² pour respectivement les aires à densité légère et moyenne. Cortège mobile. Nous considérerons les constantes de densité de respectivement 1.394 m²/personne et 0.627 m²/personne. Nous avons pris soin de ne pas inclure les aires à très basse densité entre les fins de cortèges et les débuts des cortèges suivants.

Nous décomptons 4 874 manifestants dans ce cortège à Montpellier à 15h14 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4, C5 (puisque le cortège passe devant et qu’il est contraint par l’environnement qui reste environ aux mêmes dimensions). Précision: Moyenne.

À noter que d’autres données sont disponibles (ici).

Plusieurs référents terrains indépendants ont estimé à environ au moins 3 500 manifestants.

Bordeaux

Donnée 1

Nous utiliserons cette vidéo de Christophe Guinier, filmée à 17h13 (heure Facebook Live):

Combinée à cette vidéo, filmée vers 17h09 au même endroit (heure du post Facebook):

Celles-ci se déroulent à l’entrée principale de la Gare Saint-Jean (on reconnait les deux bâtiments en face pour la position exacte).

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 1461.17 m² et 2489.25 m² pour respectivement les aires à densité moyenne et légère. Cortège statique. Nous considérons respectivement les constantes de 2 personnes/m² et 1 personnes/m².

Nous décomptons 5 412 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 17h13 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4, C5, C6. Précision: Haute.

Donnée 2

Nous utiliserons cette vidéo de Sandrine Maillard à 16h08 (heure Facebook Live):

Nous géolocalisons au 181 Rue Sainte-Catherine via les enseignes Starbucks et Mie Câline (et Burger King).

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 1792.38 m². Cortège statique. Nous observons un effet de goulot d’étranglement, donc une densité élevée, aussi nous considérerons une constante de 3 personnes/m².

Nous décomptons 5 377 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 16h08 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Donnée 3

Nous utiliserons cette vidéo, filmée à 14h30 (heure Facebook Live):

Combinée à celle-ci, filmée au même endroit mais avec un angle de vue différent:

La scène se déroule à l’entrée de la Rue des Faures.

Voici notre géobalisage uMap:

Superficie: 526.27 m² et 1780.49 m² pour respectivement les aires à haute et moyenne densités. Cortège statique. Nous considérerons des densités respectives de 3 personnes/m² et 1.5 personnes/m².

Nous décomptons 4 250 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 14h30 (heure Facebook Live).

Critères: C1-C4, C5 (vidéaste se déplaçant dans et en-dehors de la foule), C6. Précision: Haute.

Sous-total

Les données 1 et 2 donnant des décomptes similaires (dans la marge d’environ 20%), nous pouvons considérer le critère de précision C7 atteint. Aussi, nous décomptons 5 412 manifestants dans ce cortège à Bordeaux à 17h13 (précision: Très haute – critères: C1-C4, C5, C6, C7).

D’autres données sont disponibles (ici, ici).

Pour contexte, les journalistes de Sud-Ouest et de France-Bleu ont décomptés 2 000 manifestants, et parlent d’essouflement (quand nous trouvons bien davantage de manifestants que la semaine précédente, 2 893 pour l’acte 21, et que les journalistes trouvaient entre 1 500 et 2 500 manifestants).

Marseille

Nous utiliserons cette vidéo, filmée par Treize TDL à une heure inconnue, et nous nous concentrerons sur la séquence à partir de 55:44:

Nous géolocalisons via le théâtre La Criée sur le chemin du cortège, puis le Carrefour Market au coin de la rue où le cortège tourne dans la séquence sélectionnée.

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 1574.36 m². Cortège mobile. Nous considérerons une densité entre élevée et moyenne, soit 0.488 m²/personne.

Nous décomptons 3 226 manifestants dans ce cortège à Marseille (heure inconnue).

Critères: C1-C4. Précision: Faible.

Pour contexte, le journal La Provence a décompté 2 000 manifestants.

Caen

Nous utiliserons cette vidéo (heure inconnue):

Voici notre géobalisage MapChecking:

Superficie: 605.49 m². Cortège mobile. Nous considérons une densité moyenne à légère, soit 1 personne/m².

Nous décomptons 605 manifestants dans ce cortège à Caen (heure inconnue).

Critères: C1-C4, C5. Précision: Moyenne.

Villes non décomptées

  • Nantes (ici).
  • La Rochelle (ici).
  • Quimper (ici).

Tableau récapitulatif

VilleDécompteHeurePrécision
Toulouse33 25915h44Haute
Paris7 69517h20Moyenne
Bordeaux5 41217h13Très haute
Montpellier4 87415h14Moyenne
Lyon3 77414h35Moyenne
Marseille3 226inconnueFaible
Caen605inconnueMoyenne

Conclusion

Nous décomptons un total de 58 800 manifestants sur seulement 7 villes pour lesquelles nous avons eu des données utilisables, dont 33 259 à Toulouse, 7 695 à Paris, 5 412 à Bordeaux et 4 874 à Montpellier.

Ce chiffrage ne se veut pas exhaustif à l’échelle nationale, mais représentatif de la mobilisation à minima pour les villes pour lesquelles nous avons eu assez de données pour faire un décompte par densité. Pour un décompte plus exhaustif, nous vous redirigeons vers notre partenaire Le Nombre Jaune.

Nous soulignons que ce décompte, bien que le nombre de villes comptabilisées peut sembler faible, cela nous prend en moyenne 15h à 20h de travail, chaque week-end, et ce sans compter les diverses sollicitations sur réseaux sociaux, les re-comptages, le développement de nos méthodologies comme le score de précision… Autant dire que notre week-end y passe. Plus de la moitié de ce temps de travail réside dans la recherche, la sélection et le rapprochement chronologique de données adéquates, aussi vous pouvez nous aider à compter plus de villes et avec une plus grande précision en nous faisant remonter vos vidéos de cortèges statiques (sur une place par exemple)!

Au niveau de l’évolution de la mobilisation, nous ne pouvons nous prononcer à l’échelle nationale. Néanmoins, au niveau des villes décomptées, le beau temps et l’actualité politique du Grand Débat aidant, l’acte 22 est marqué par une importante reprise de la mobilisation sur l’ensemble des villes excepté Paris, dans des proportions telles que la seule ville de Toulouse a vu plus de manifestants (33 000) que le Ministère de l’Intérieur n’en n’a compté au niveau national (31 000)! La minimisation atteint donc un stade qui n’est plus seulement ridicule, mais absolument absurde.

En effet, le Ministère a compté 31 000 manifestants en France dont 5 000 à Paris pour cet acte 22, contre 22 300 manifestants en France et 3 500 à Paris pour l’acte précédent (soit une variabilité de 39%), durant lequel les conditions météorologiques étaient pourtant bien plus difficiles pour les manifestants. Pour Paris, malgré les preuves vidéos, le Ministère compte 43% plus de manifestants, alors qu’on peut voir clairement qu’il y avait bien plus lors de l’acte 21 que l’acte 22 à Paris.

On remarque d’ailleurs que le décompte à l’échelle nationale du Ministère est chaque semaine quasi-proportionnel à leur décompte sur Paris: 43% d’augmentation pour Paris, 39% à l’échelle nationale. Sauf que cette semaine, nous et d’autres observateurs comme le journaliste Rémy Buisine avons pu constater d’après les données une importante baisse à Paris (nombre divisé par 2 par rapport à l’acte 21) avec une augmentation drastique à peu près partout ailleurs et notamment à Toulouse: le décompte national du Ministère semble donc être une extrapolation à partir du décompte pour Paris, sans considération pour le reste de la France. D’autre part, le Ministère a procédé à 9 473 contrôles préventifs sur Paris (contre 15 000 pour l’acte 21), pour 5 000 manifestants d’après eux. On note une baisse des contrôles à Paris, néanmoins de nombreux observateurs (dont nous) ont pu observer une importante hausse dans la violence de la répression, en particulier à Toulouse (qui ne sont donc pas comptés dans le chiffres donné ci-dessus).

Comment expliquer un tel regain de mobilisation? D’une part, les conditions météorologiques étaient bien meilleures. D’autre part, la fin du Grand Débat peut avoir motivé certains à se remobiliser. Enfin, cet acte 22 voyait la loi anti-casseurs promulguée la veille, il y a donc de nombreuses associations de protection des droits ainsi que des syndicats qui ont appelé à manifester le même jour et avec les manifestants gilets jaunes, ce qu’on a pu observer sur de nombreux cortèges, dont Paris pour n’en citer qu’un.

Toulouse, la capitale rose, avec au moins 4 cortèges et plus de 30 000 manifestants, est donc certainement devenue la capitale jaune pour cet acte 22, comme certains le souhaitaient d’après M6. En effet, l’appel national qui avait été lancé aux manifestants de se rassembler dans la capitale rose semble avoir fonctionné. Et ce, en dépit d’une répression sans précédent:

On pourra trouver ici une chronologie des incidents de l’acte 22 à Toulouse, ainsi qu’ici.

Paris n’étant pas en reste:

Si l’un des objectifs des autorités était de briser les cortèges afin d’éviter les démonstrations de mobilisations, alors leurs efforts auront été vains, puisque nous avons été tout de même en mesure de comptabiliser les manifestants, preuves vidéos à l’appui.

Le texte de cet article est sous license Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0). Les images et vidéo sont les propriétés de leurs auteurs tels qu’indiqués en description ici ou sur la page liée. Image d’en-tête de Johan Pouilloux avec sa permission (merci à lui!).